Tales Of Universe

Bienvenue sur Tales Of Universe. Vous trouverez ici un univers Roleplay s'inspirant librement de divers jeux de la série Tales Of comme Symphonia, Vesperia, Abyss, Graces, Xillia, Zestiria & Berseria. Tout type de personnages autorisés, Forum tout public.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Annexe : Trouble en ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shella
Membre
avatar

Messages : 12
Galds : 78

Feuille de personnage
Age: 235 ans
Activité: Soldat, androïde.

MessageSujet: Annexe : Trouble en ville    Mar 16 Mai - 22:56

Shella ne travaillait pas dans la garde des exorcistes aujourd'hui et avait son jour de congé. Comme à son habitude, elle alla chercher son ami Richard car elle voulait se promener avec lui et allait voir les boutiques comme une enfant. Il céda et l'accompagna. Ils arrivèrent au bout de quelques minutes au centre ville qui regorgé de boutiques en tout genre et la jeune fille avait des yeux  émerveillés par tout ça car elle ne connaissait pas tout ce que vendait les marchands mais elle s'arrêta un moment car elle entendit une dispute au loin. Un pauvre marchand se faisait intimidé par un groupe de personne et Shella ne pouvait laissé faire ça. 


Laissez le tranquille !

Qu'est ce que tu nous veux la gamine ? !

Elle ne répondit pas à ce genre de provocation, ne comprenant pas vraiment le sens mais frappa un des hommes qui tomba sur le cul à cause de la force de son coup de poing qui était aussi dure que le métal. Elle n'était pas humaine et le gars l'avait bien sentit mais ça n'empêcha pas le groupe de vauriens de vouloir défendre leur collègue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuran
Membre
avatar

Messages : 5
Galds : 64

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Activité: Vagabond

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Mer 17 Mai - 16:11

Asuran commença son nouveau périple sans vraiment savoir ce qui l'attendait. Il avait un rêve : devenir un héros bon et vaillant. Mais comment le réaliser ? Il s'était tout d'abord mis en tête de perfectionner son art de la magie en étudiant religieusement. Ainsi, de vagabond, il devint subitement un érudit.

Son périple débuta à Tesseha'lla, la ville la plus proche du hameau dont il avait été renié. Il s'y rendit en une seule journée, et prit une chambre dans le quartier populaire de la ville.

Même si Asuran ressentait la pauvreté du quartier, il n'était pas pour autant empreint par la misère. Les gens vivaient chichement, mais ils vivaient. La famine ne hantait pas les ventres, et les foyers dégageaient une douce chaleur familiale. Pour Asuran, ce quartier faisait tinter en son coeur de la mélancolie. Il venait d'être chassé de son village, sa mère avait été assassinée par sa faute, et son père l'avait renié.

Il chercha l'auberge la moins chère du quartier, et demanda dans celle-ci la chambre la moins coûteuse également. Il put louer alors une petite masure, délabrée et vétuste. La chambre était minuscule, seulement un lit et un bureau. Quoique non, il y avait quelque chose de bien plus précieux dans cette chambre : une fenêtre. Elle ouvrait sur la lune et les étoiles. Pour Asuran, d'humeur mélancolique, les astres célestes agissaient comme un baume sur son coeur. Il se sentait toujours triste, mais pas désespéré. Il savait que la souffrance était une étape nécessaire pour devenir plus fort, et accueillait celle-ci, il ne la rejetait pas. Il était triste, mais apaisé. 

Finalement, il entreprit d'ouvrir les quelques grimoires qu'il avait emmenés avec lui. Il en commença une lecture assidue et profonde. Asuran lut des heures durant, sous la bienveillance maternelle de la lune. Il pénétra peu à peu les arcanes de ces grimoires, et sentit s'éveiller en lui l'esprit du feu, Ifrit.

Cependant, il ne s'arrêta pas en si bon chemin, et continua de lire jusqu'au bout de la nuit, et même au-delà. La paisible lune avait maintenant laissé place à un soleil flamboyant, transformant la masure en fournaise. Mais Asuran n'y fit pas attention, et continuait de lire, encore et encore. Il dévorait les grimoires poussiéreux, ne montrant aucune signe d'affaiblissement. Quand il s'agissait de s'entraîner ou d'étudier, Asuran pouvait déployer une concentration monastique. 

Finalement, étant toujours humain, il commença à se sentir faible : cela faisait plus d'une demi-journée qu'il lisait ces livres, sans jamais lever les yeux. Il avait faim, et était fatigué. Son visage semblait creusé, famélique. Comme souvent, Asuran s'absorbait dans ses passions jusqu'à détruire son corps.

Bon... Je devrais peut-être aller me dégourdir les jambes et remplir cet estomac. Un esprit sain dans un corps sain, n'est-ce pas ? Cela ne sert à rien de devenir un érudit, s'il m'est impossible de sortir de ma chambre.

Il décida alors de quitter la masure, paya l'aubergiste et sortir des quartiers modestes. Asuran, bien qu'étant ascète dans l'âme, souhaitait se remplir l'estomac avec un plat gourmand.

Il se dirigea en direction du centre-ville, qui était alors pris dans la frénésie de la vie métropolitaine. Les magasins étaient bourrés de monde, les gens criaient pour vendre leurs marchandises, les citoyens courraient pour ne pas rater leurs précieux rendez-vous. On sentait la ville rutiler et s'activer comme une ruche.


Pas de doute, je suis bien en ville. Cela faisait longtemps que je n'avais pas revu cette jungle humaine. Cela m'avait presque manqué.

En cherchant dans le centre-ville un bon plat pour se nourrir, il entendit des gens crier non loin de lui.


- Qu'est-ce que tu nous veux, la gamine ?!

Asuran chercha du regard d'où pouvait venir l'agitation, et il aperçut une jeune enfant au milieu d'un groupe de personnes, à l'air bête et barbare. Ceux-ci semblaient déranger un pauvre marchand. Sans crier gare, la gamine frappa un des hommes, qui s'effondra.

Asuran fut surpris.


Hein ? Ai-je rêvé, ou une enfant vient de terrasser un adulte ? 

Cependant, elle ne semblait pas tiré d'affaire, car les amis de la brute tombée sur le sol semblaient vouloir se venger de l'enfant. Sans réfléchir un seul instant, Asuran fonça sur eux à toute allure. 

- Que faîtes-vous ? Des vauriens prenant à part un pauvre marchand, et maintenant une enfant ? Déguerpissez.


Un des hommes répondit à Asuran d'une voix gutturale et barbare :

- Hé, le manchot ! Te mêle pas de c'qui t'regarde pas, pigé ? Casse-toi. Entre ce vieillard et cet enfant, on n'a pas envie de se défouler en plus sur un estropié.

Asuran ne put s'empêcher de sourire. Ils avaient jugé sur son apparence la gamine, et un des leurs était à terre. Ils reproduisaient la même erreur pour Asuran ?

- Bon... Bah si c'est comme ça...


Sans crier gare, Asuran fonça à toute allure sur le vaurien qui l'avait apostrophé, et lui décrocha un uppercut qui vint le frapper au menton. Celui-ci s'effondra et s'évanouit.

Il est vrai que je ne pratique plus l'escrime, mais j'ai conservé mes réflexes et ma force, après tout... Pour se débarrasser de gens comme lui, c'est bien suffisant.


Le reste des vauriens regardèrent leur second ami tombé au sol, et commencèrent sérieusement à s'échauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Windor
Membre
avatar

Messages : 6
Galds : 55

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Activité: Roi de Windor

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Jeu 18 Mai - 8:15

Être roi d’une province déchue était très dur pour le moral, et sans Shella, Richard était convaincu qu’il aurait perdu toute son humanité.  Shella, cette androïde au cœur pur, qui ne comprenait pas les nuances grises de la vie, et qui ne bronchait pas face à sa deamonité…  mais qui était malheureusement une soldate pour l’armée Tesseha’llienne.  Heureusement, aujourd’hui était une de ces rares journées où elle avait congé, et Richard se trouvait lui aussi à la capitale.  Elle lui suppliait de l’accompagner dans le centre-ville, et bien que le roi n’était pas très à l’aise en public, le plaisir de la voir s’émerveiller telle une enfant allait lui faire un bien nécessaire.  Cela pouvait être étonnant à dire, mais le lèche-vitrine pouvait être, parfois, une activité assez relaxante.

― « Hum?  Qu’est-ce qu’il y a Shella? » demanda-t-il à son amie lorsqu’elle s’arrêta brusquement.  Il suivit son regard pour voir un groupe de malfaisants intimider un marchand, qui ne semblait pas être en mesure de se défendre contre les voyous.  Le roi grommela, sachant que ce genre de situation se produisait souvent, mais Shella n’avait pas l’habitude de ce genre de scène et se mêla aussitôt au groupe.  Richard la suivit aussitôt, sentant déjà son sang de deamon bouillir, son regard s’assombrissant.  Du calme… il ne fallait pas faire une scène en public… il ne faudrait surtout pas que Lambda se réveille…

― « Surveille ton― » tenta de répliquer Richard, mais il s’arrêta lorsqu’il vit Shella abattre le provocateur en un coup de poing.  Richard en fut estomaqué pendant un moment, ne s’attendant pas à ce que Shella réagisse aussi vite, mais ne fut pas surpris par la puissance de son amie.  En fait, il s’estimait très chanceux de ne pas être un ennemi de l’androïde, car si jamais il devait se battre contre elle, il savait qu’il allait en souffrir pendant des mois!

Les autres voyous reprirent leurs esprits assez vite, et s’échauffèrent rapidement.  Alors qu’ils tentèrent de leur faire des menaces, le visage de Richard s’assombrit, sentant son côté deamon s’échauffer en même temps que les esprits de ces vauriens.  Il avait la main sur sa rapière, tentant de se contrôler, lorsque soudain, un jeune homme, probablement deux-trois années plus jeune que lui, rentra dans la scène.  Il tenta de leur faire peur, mais les hommes plus âgés ne pouvaient être que plus agacés par la présence de jeunes personnes.  Richard était prêt à dégainer sa rapière, mais le jeune homme se défendit sans aucun souci, assommant un des voyous en un coup calculé.  

― « Tch… » fit le roi, un peu agacé, se sentant jaloux sans vraiment savoir pourquoi.  Il lâcha sa rapière, lançant un regard noir vers la bande des malfaisants.  Ceux-ci n’avaient pas l’air de se préoccuper de lui pour l’instant, probablement parce que Richard s’était mis légèrement à l’écart d’eux, ou peut-être tout simplement parce que le roi ne les avait pas encore abattus.  D’un geste autoritaire, il pointa un doigt vers des passants, et son air sévère les figea sur place.

― « Vous!  Appelez les gardes!  Tout de suite! » les ordonna-t-il, et bien que ces passants avaient l’air terrorisés, ils s’empressèrent vite fait d’aller chercher des gardes.  Les voyous se retournèrent alors vers Richard, comme s’ils avaient remarqués son existence, agacés que le roi voulaient gâcher leur partie de plaisir.

― « Tu cherches le trouble, jeunot?  Eh bien tu vas l’avoir! » s’écrira un des malfaisants, chargeant vers Richard, qui lui faisait dos.  D’un geste vif, le roi sortit sa rapière de sa gaine, puis donna un lourd coup de pommeau contre le sternum du voyou, lui coupant le souffle.  Celui-ci recula de quelques pas avant de tomber à terre, se tenant le torse et se tordant de douleur.

― « Qu’est-ce que tu lui as fait, bordel! » s’écria un autre homme, dégainant cette fois-ci une dague pour ensuite s’élancer vers le jeune deamon blond.  Celui-ci ne broncha pas, son visage toujours sombre, sentant une lourde colère noire en lui.  Le voyou allait lui trancher la gorge lorsque Richard frappa durement contre sa lame avec sa rapière, le désarmant ainsi.

― « Je vais tous vous tuer si vous continuez ainsi… » marmonna Richard, son œil droit s’illuminant d’une lueur rouge, montrant son côté deamon en plein ébullition.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shella
Membre
avatar

Messages : 12
Galds : 78

Feuille de personnage
Age: 235 ans
Activité: Soldat, androïde.

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Jeu 18 Mai - 13:43

Alors que Shella avait mit chaos un des vauriens, un jeune homme manchot, la rejoignit et mit à mal un autre adversaire, pendant que Richard regarda la scène. Il intervint lui aussi en  donnant un coup de pommeau à un du groupe adverse qui se tordait de douleur au sol et Shella remarqua qu'il cédait à son côté daemon. Il risquait de vraiment tuer les hommes, si ils arrêtaient pas et la jeune fille voulait leur donner une bonne leçon mais pas les tuer. 

Je ne pense pas que ce soit nécessaire de les tuer mais juste de les neutraliser pour que les gardes viennent les arrêter. Je pourrai le faire moi même mais c'est mon jour de congé et aimerai en profiter. 

Elle avouait que leur nouvel allié se débrouillait bien malgré l'un de ses bras manquant et elle voulait en finir vite avec tout ça. Elle s'attaqua à l'un des hommes sans le laisser agir avec plusieurs enchaînement d'arts martiaux qui eut raison de lui et il en restait encore deux debout. Elle allait s'en charger mais était un peu loin d'eux et ils étaient plus proche des garçons. Sauf que les deux restants dont celui désarmé par Richard tremblaient et se demandait si c'était une bonne idée maintenant qu'ils étaient en infériorités numériques. Ils se demandaient ce qu'étaient ces jeunes gens pour montrer une telle force et se rendirent ne voulant pas rejoindre le même sort que leurs camarades. Heureusement qu'elle avait des menottes sur elle qu'elle gardait toujours au cas où et les mirent à chacun pour que les gardes les emmènent pour qu'ils aillent en prison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuran
Membre
avatar

Messages : 5
Galds : 64

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Activité: Vagabond

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Jeu 18 Mai - 19:24

Après avoir étalé sur le sol un des voyous, le reste de la bande s'échauffa sérieusement et semblait prêt à en découdre.

Asuran, toujours affamé, ne se sentait pas d'humeur combattive. Au moment où il allait bondir sur le reste de ces ennemis, un jeune homme élégant, trop élégant même, somma un passant d'appeler les gardes. Il prit ensuite à partie un bandit qu'il terrassa d'un coup de pommeau, désarmant un second bandit ensuite.

Cet homme dégageait une allure peu commune. On sentait de la prestance dans son phrasé, de l'élégance dans ces mouvements, de la noblesse dans sa posture et ses vêtements semblaient précieux.

Pas de doute, il s'agissait d'un aristocrate. 

Cependant, ce qui étonnait encore plus Asuran, c'était la rage qui habitait les yeux de cet homme. La sauvagerie contenue dans son regard contrastait avec son allure élégante. Pour le reste, il semblait fort et connaissait la petite fille.

Celle-ci d'ailleurs n'était pas moins impressionnante. Une allure de gamine, pour une force de titan. 

Drôle de duo... !


L'incident était clos, et les vauriens menottés. 

Asuran, cependant, n'avait toujours rien mangé depuis hier. Il voulait s'en aller au plus vite. 

Avant de partir définitivement, il souhaita néanmoins dire au revoir à ce duo détonnant.

- Sans vous, ce vieux marchand aurait passé un sale quart d'heure. Je suis content que nous ayons pu l'aider ensemble. Au revoir.


Ceci dit, Asuran se retourna et commença à s'en aller, toujours à la recherche de quelque chose à dévorer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Windor
Membre
avatar

Messages : 6
Galds : 55

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Activité: Roi de Windor

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Sam 20 Mai - 22:30

Richard était prêt à empaler ces hommes, mais Shella l’arrêta, lui faisant remarquer qu’ils ne devaient que les neutraliser en attendant les gardes.  Il était vrai qu’ils ne méritaient pas la mort… la prison allait pouvoir leur apprendre une leçon.  L’androïde et le nouveau venu terrorisèrent les voyous, qui lâchèrent prise.  Shella les menottèrent, et peu après, des gardes arrivèrent et s’occupèrent des malfaisants, demandant à l’androïde un rapport.

L’autre jeune homme les salua, puis tourna les talons.  Richard lui jeta un regard méfiant, mais avant qu’il puisse se pousser, le jeune homme fut arrêté par le marchand.

― « Merci merci beaucoup de m’avoir aidé, vous m’avez sauvé la vie!  Laissez-moi vous offrir une récompense, peut-être que je peux vous inviter à dîner?  Mon épouse va se faire un plaisir de cuisiner de quoi pour vous trois! » plaida le vieillard, serrant la main du vagabond.

― « Merci de l’offre, mais… » Richard tourna la tête vers Shella, cherchant son avis.  Avec la venue des gardes, elle allait probablement devoir faire un rapport pour eux, et le roi n’avait aucune intention de manger avec un inconnu.  De toute façon, il préférait mieux ne pas réclamer de récompense.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shella
Membre
avatar

Messages : 12
Galds : 78

Feuille de personnage
Age: 235 ans
Activité: Soldat, androïde.

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Sam 20 Mai - 23:40

Les gardes arrivèrent assez vite et embarquèrent les déliquants. Puis l'un d'eux reconnaissant son uniforme et son statut. Lui demanda de la suivre pour faire un rapport de la situation et elle entendit au loin le marchant qui voulait les inviter à dîner tout les trois avec sa femme pour les remercier. Asuran en entendant dîner, ça avait du le faire réagir comme il avait faim mais aucun du groupe le savait. Elle s'inclina face à lui et sourit.

ça sera avec honneur, que je participerai à votre dîner avec mon ami Richard et ce jeune homme mais j'ai à faire. Je vais faire rapidement mon rapport et nous nous retrouverons pour dîner. 


Le marchand lui griffonna quelque chose sur un bout de papier et lui tendit.

Voici l'adresse avec l'heure pour nous rejoindre. A tout à l'heure demoiselle. 

Appelez moi Shella et à plus tard.

Elle salua le trio et partit. Elle arriva auprès de son chef au bout de plusieurs minutes et fit un rapport de la situation. Cela mit un certain pour revenir et elle avait faillit être en retard au rendez-vous. Elle s'était dépêchée et était arrivée à temps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuran
Membre
avatar

Messages : 5
Galds : 64

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Activité: Vagabond

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Dim 21 Mai - 17:22

Le marchand invita Asuran, la petite fille ainsi que son ami aristocrate à dîner. Il leur donna rendez-vous chez lui, d'ici une petite heure.

Pour Asuran dont la faim commençait à le tenailler, c'était une véritable aubaine. Il profita de ce court moment avant d'aller manger pour flâner dans le centre-ville. Il appréciait l'activité bourdonnante des marchands, les criées, cette atmosphère vibrante.

Après cette petite heure écoulée, il décida de se rendre chez le marchand, ne sachant pas si les autres s'y étaient finalement rendus. Au pire, il mangerait tout seul, et cela lui évitait des moments gênants.

Là-bas, il vit que la petite fille était déjà devant la maison du marchand, située à la lisière du centre ville. Celle-ci était mitoyenne, et similaire à toutes les autres de la rue. Il aperçut le marchand, un sourire béat au livre. Il devrait être heureux de voir ses sauveurs débarquer chez lui.

Asuran se présenta rapidement.

- Bonjour ! Merci pour votre invitation, j'en avais bien besoin. Je m'appelle Asuran, et suis un mage itinérant.


Il se retourna ensuite vers la gamine, et s'adressa à elle :


- Tu te battais drôlement bien pour une enfant. Comment t'appelles-tu ?


Asuran n'avait pas spécialement envie d'entamer la conversation, ne se sentant pas lié à elle. Cependant, il restait intrigué par sa grande force. Puis, s'il fallait partager un repas avec elle, ça serait mieux de briser la glace avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard Windor
Membre
avatar

Messages : 6
Galds : 55

Feuille de personnage
Age: 21 ans
Activité: Roi de Windor

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Mar 23 Mai - 21:15

Puisque Shella avait accepté l’invitation, Richard l’imita, se sentant quelque peu obligé.  Bien sûr, son amie pouvait faire ce qu’elle voulait, mais… son amie pouvait aussi l’agacer jusqu’à ce qu’il se laisse faire, donc autant bien accepter tout de suite!  L’androïde devait néanmoins faire son rapport, et le marchand leur donna un point de rendez-vous avec une heure, et chacun prit son chemin.  Richard avait donc une heure à tuer, en ville, ce qui n’était pas nécessairement évident pour quelqu’un de son caractère.  

En premier lieu, il repéra le quartier où habitait le marchand, afin de ne pas être en retard au rendez-vous; étant de Windor, il n’était pas vraiment habitué à la capitale de Tesseha’lla.  Il explora par la suite le quartier résidentiel, ne cherchant pas à s’éloigner trop loin pour ne pas arriver en retard.  Il tomba alors sur une jeune fille qui pleurnichait au milieu de la rue, sans raison apparente.  Le roi s’en approcha, abandonnant tout air méchant.  La fillette lui dit qu’elle avait perdu son chat, et Richard se donna alors comme mission de l’aider à retrouver son animal de compagnie.

Une heure plus tard, le roi avait enfin trouvé le chat dans un arbre, et après avoir redonné le sourire à la fillette, se rendit compte qu’en fin de compte, il était en retard au rendez-vous.

― « Mes excuses pour mon retard, » dit-il au marchand avant de lui faire une révérence, « il y a… beaucoup de citoyens qui ont besoin d’aide dans cette ville. »

Le roi n’était néanmoins pas si en retard que cela, et il s’installa à table avec les autres, tandis que l’épouse du marchand servait un rôti de porc pour les trois jeunes personnes.

― « Merci d’avoir aidé mon mari, je ne sais pas ce que je ferais sans lui!  Ah, si seulement ces voyous pouvaient arrêter de nous harceler! » fit l’épouse du marchand, ce qui mit la puce à l’oreille du roi.

― « Ce n’est pas la première fois qu’ils viennent vous voir? »

― « Oui, ils viennent même ici! »

Le marchand semblait surpris par cette révélation. « Ils savent où on habite? »

Le marchand s’excusa de table et amena son épouse au loin, afin de lui parler en privé.  Richard se retourna vers Shella, l’air méfiant.

― « Ce n’est pas normal ça, est-ce que ces malfaisants étaient connus de la garde? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shella
Membre
avatar

Messages : 12
Galds : 78

Feuille de personnage
Age: 235 ans
Activité: Soldat, androïde.

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Mar 23 Mai - 21:25

La jeune fille était finalement la première arrivée et son ami n'était pas encore là. Elle attendit et c'est Asuran qui vint à sa rencontre et il se présenta à elle. 

Je m'appelle  Shella et toi ? 

Elle attendit sa réponse tout en attendant Richard qui mit du temps à venir et le marchand qui venait les chercher. Son meilleur ami arriva enfin en trombe et il avait faillit être vraiment en retard mais ça va il était juste à temps. Ils se mirent à table et un beau roti de porc était installé au milieu de la table. Pendant qu'ils se faisaient servir, le marchand et son épouse discutèrent avec Richard. Shella  écouta  tout en mangeant car heureusement pour elle,  sa conceptrice lui avait permit de manger comme une humaine et des capteurs de goût pour identifier chaque saveur. Le couple s'absenta pour discuter en privé, elle finit sa bouche et lui répondit car elle trouvait aussi étrange que ces types connaissent l'endroit où habitait le marchand.

Non... Pas à ma connaissance mais depuis un moment des malfaiteurs s'en prennent aux marchands jusqu'à les suivre chez eux. On essaye de les arrêter mais toujours quelques uns nous échappe et on arrive pas à arrêter ce réseau, surtout qu'ils ne s'attaquent pas à tout les  marchand mais à des cibles  bien déterminées. Selon mes données, les noms des personnes arrêtées étaient à la base des délinquants mineurs et n'avaient que des petits délits sans conséquences. Donc quelqu'un doit commanditer ce genre d'attaque et d'intimidation.  Nous avions pas encore coincé celui qui dirigeait tout ça mais des patrouilles se font de plus en plus nombreuses.

Pendant qu'elle regardait les dossiers de chaque individus, ses yeux avaient changé de couleur comme si tout était dans son esprit sans laisser le moindre détail. Un humain normal, aurait du avoir les dossiers sous les yeux mais pas elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asuran
Membre
avatar

Messages : 5
Galds : 64

Feuille de personnage
Age: 18 ans
Activité: Vagabond

MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    Jeu 25 Mai - 3:17

Enfin, Asuran put mordre dans de la nourriture. Cela faisait des jours qu'il n'avait rien mangé, et son estomac criait douloureusement famine. Il ne se fit pas prier, et commença à manger le rôti de porc sans se soucier, l'air de rien. Cependant, même si Asuran pouvait parfois sembler relâché, il gardait toujours une oreille attentive, et un oeil affuté. 

La jeune fille lui avait répondu qu'elle s'appelait Shella, sobrement. Rien de plus. Cela l'avait découragé à creuser le fond de l'histoire, et il avait simplement rétorqué avec son prénom.

- Je m'appelle Asuran

Assis à table, il continuait de se rassasier quand il entendit les plaintes de l'épouse du marchand. Ce n'était pas la première fois que le couple était harcelé.

C'est ici que quelque chose de surprenant capta l'attention d'Asuran : la dénommée Shella se comportait étrangement. 

Ses yeux, d'habitude violets, avaient changé de couleur et perdu leurs pupilles. Ils étaient creux, vides. Pendant ce temps, une voix monotone relatait des faits et accidents survenus précédemment. On avait l'impression de lire un rapport.

On dirait... Un robot ? D'où sa force ?


Autre détail important : l'aristocrate ne semblait pas étonné le moins du monde, il devait être dans la confidence. 

Shella n'était définitivement pas une fille normale.

Asuran prit alors la parole :

- Il nous faut arrêter ce réseau criminel au plus vite. Si nous n'agissons pas, cela risque de s'étendre. Cependant, pour tuer au plus vite une organisation, il faut lui trancher la tête. Nous devons dépister qui est aux commandes de ce réseau et l'arrêter directement. Le meilleur moyen serait de s'infiltrer dans le groupe pour pouvoir remonter facilement jusqu'au chef, ou de forcer les membres à dévoiler son identité. Quitte à employer la force.


Ceci dit, il se tourna vers l'épouse du marchand :

- Pouvez-vous me dire quand est-ce qu'ils ont l'habitude de passer ?

- Oh... Heu... Ils viennent chaque fois que mon mari est absent pour le travail, sans doute car je suis encore plus vulnérable. Cela leur arrive de venir dès le matin ! 

Asuran s'adressa à l'aristocrate et Shella :

- Qu'en pensez-vous ?

---
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annexe : Trouble en ville    

Revenir en haut Aller en bas
 
Annexe : Trouble en ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales Of Universe :: L'Univers RP :: Continent d'Efinea :: Tesseha'lla :: Centre Ville-
Sauter vers: